Quand on atterrit à Villahermosa, on ne voit que du vert, des forêts, des lagunes, des rivières. Des paysages aux airs d’Amazonie, on croit débarquer au bout du monde, et pourtant.

Il est vrai que la ville peut se targuer de ses magnifiques parcs. Un de mes préférés est La Polvora,  véritable écrin de verdure au cœur de la jungle urbaine duquel on aperçoit les imposantes tours de la cathédrale.  On s’y rend pour  flâner, apprécier sa quiétude, côtoyer le chant des oiseaux, écouter le vent. Une parenthèse à huit-clos dans un environnement tropical.  On a alors du mal à s’imaginer que Villahermosa possède une des plus importantes capacités d’accueil du sud-est mexicain. De nombreux évènements de grande envergure y sont régulièrement organisés. Combinant nature et modernité et doté d’une offre touristique originale, l’état de Tabasco se hisse progressivement parmi les destinations phares du Mexique.

Tabasco, destination affaires,  idéal pour l’accueil de groupes

When we land at Villahermosa, we only see green, forests, lagoons, rivers. Landscapes like Amazonia, it is believed to land at the end of the world, and yet.
It is true that the city can boast of its magnificent parks. One of my favorites is La Polvora, a veritable haven of greenery in the heart of the urban jungle from which you can see the imposing towers of the cathedral. We go there to stroll, enjoy its tranquility, rub the birds singing, listen to the wind. An eight-closed parenthesis in a tropical environment. It is difficult to imagine that Villahermosa has one of the largest reception capacity in southeastern Mexico. Many large-scale events are regularly organized. Combining nature and modernity with an original tourist offer, the state of Tabasco is gradually becoming one of Mexico’s leading destinations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *